×

"Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

Vous êtes sur le Blog du Théâtre Océan Nord.
Ce dernier vous fera découvrir la vie interne du théâtre, ses secrets, ce que vous ne verrez nulle part ailleurs !
N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, cette plate-forme est interactive :-)

  • Voir les autres articles de la rubrique 2016 / 2017
  • L’ Absence de guerre

    de DAVID HARE
    Traduction de Daniel Benoin

    Une mise en scène d’Olivier Boudon

    18 > 29 octobre

    Représentations à 20h30 sauf mercredis à 19h30.
    Matinée théâtrale les jeudi 20 et mardi 25 octobre à 13h30, pas de représentation en soirée.
    Relâche le dimanche et le lundi.

    Mercredi 26 : Soirée spéciale
    Rencontre/Débat en présence de représentants de partis politiques, à 22h, après la représentation.

    A l’approche des élections, le vent se lève sur l’Angleterre, et tout autour la mer gonfle. Au cœur du QG du parti travailliste, George Jones, candidat à la fonction de premier ministre, et son équipe mènent campagne. Du dehors, des vagues de sondages les bousculent et les guident. Au dedans, se débattent les idéaux de la gauche démocratique qu’ils défendent et les contraintes de la réalité, les exigences du métier d’homme politique et la passion première qui les a conduits à leurs postes. Cette histoire shakespearienne, écrite en 1993 par David Hare, mêlant fiction biographique et récit historique, est le théâtre d’un affrontement entre idéalisme politique et conquête du pouvoir.

    Mercredi 26, SOIREE SPECIALE :
    La Schieve Cie. et le Théâtre Océan Nord ont le plaisir de vous inviter à une Rencontre/Débat en présence des représentants de partis politiques parlementaires francophones.
    Zakia Khattabi, co-présidente d’Ecolo, Georges-Louis Bouchez, député régional et membre du MR, Francis Delpérée, Sénateur et membre du CDH, Michaël Verbauwhede, député régional et membre du PTB, Simone Susskind députée régionale et membre du PS, et notre modérateur David Courier seront présents pour échanger avec le public, les spectateurs comme les personnes intéressées par cette rencontre, sur les questions que suscite la pièce !

    Cet événement gratuit aura lieu à 22h, à l’issue de la représentation prévue à 19h30, et il est ouvert à tous !

    Nous donnons également rendez-vous aux internautes !! La Rencontre/Débat, retransmise en direct sur la page facebook du théâtre, le mercredi 26, peut être visionnée ici

    BIENVENUE !

    A propos de L’ Absence de guerre

    L’Absence de guerre fait partie de ces pièces qui nous emmène à l’intérieur de ce qu’il nous est rarement possible de voir. Ecrite en 1993 par David Hare, auteur prolifique qui marque notre époque, elle s’inspire de la réalité d’une campagne électorale menée par le camp travailliste anglais. L’écriture est cinématographique, riche, très détaillée, permettant ainsi de transporter le spectateur à l’endroit de la conquête du pouvoir, dans un tumulte où s’entrechoquent la destinée d’un homme, George Jones, le candidat travailliste, et celle d’un Parti de gauche où les valeurs sont à ré-inventer et à re-vendiquer.

    La pièce ne se limite cependant pas à l’analyse politique. Jean Gabin disait que « pour faire un bon film, il faut trois choses : une bonne histoire, une bonne histoire et une bonne histoire » et David Hare en est bien l’héritier. Les personnages de L’Absence de guerre se développent en profondeur et en densité, à commencer par notre « héros », avec qui le spectateur entretien une relation complexe et nuancée.

    Le choix de cette pièce advient au bout de deux années de recherches et de résidences passées avec ma compagnie, autour de la question de notre réappropriation du politique. Le désenchantement qui règne dans notre rapport à la vie démocratique et la « modernisation » de la fonction politique constitue le socle de notre réflexion et de notre travail de recherche scénique. Suivant cette démarche, L’Absence de guerre est venu cristalliser, par la forme shakespearienne de son histoire, ce qui nous anime et nous questionne. Ce qui se trame dans la pièce nous renvoie en effet sans cesse aux débats de notre temps et, comme jamais, les batailles politiques qui s’y jouent sont toujours d’actualité.

    Olivier Boudon

    Découvrez l’interview et la biographie d’Olivier Boudon par Laurent Ancion dans le Journal 73

    Dire la vérité, tout simplement, ce serait magnifique... Mais les mots n’ont pas seulement un sens, ils ont aussi un effet.

    L’argent est un maître très simple à honorer (...). Mais notre maître à nous est tout autre. Et provoque bien plus de polémiques. Notre maître, c’est la justice. (...) La justice n’a pas d’organisation. Elle n’a pas d’écoles. Elle en a eu autrefois. On les appelait les syndicats. Mais les communautés qui les ont fait naître ont disparu. Les industries ont disparu. Alors, aujourd’hui, la justice recrute parmi les masses déracinées ou exclues. Les gens de nulle part, qui n’ont rien en commun, sinon ce en quoi ils affirment croire.

    David Hare

    L'équipe
    L'équipe
    David Hare et Daniel Benoin, Olivier Boudon et La Schieve Compagnie
    Les à-côtés
    Les images
    La presse

    Avec Didier de Neck, Lise Wittamer, Lucas Meister, Guillaume Alexandre, Renaud Garnier Fourniguet, Sophie Maillard, Laurent Staudt et Anne-Marie Loop
    Scénographie Olivier Wiame
    Création Lumière Xavier Lauwers
    Création Son Laurent Gueuning
    Costumes Carine Duarte

    David Hare

    Sir David Hare est un réalisateur, scénariste, producteur de télévision et metteur en scène britannique, né le 5 juin 1947 à St Leonards-on-Sea dans le comté de Sussex de l’Est en Angleterre (Royaume-Uni). Il est connu pour ses pièces de théâtre (Skylight, L’Heure Verticale...) et ses scénarios (The Hours, The Reader).

    Il connaît son plus grand succès avec ses pièces adaptées au cinéma : Plenty avec Meryl Streep (1985), Racing Demon (1990), Skylight (1997), et Amy’s View (1998). Ces quatre pièces sont jouées à Broadway en 1982 et 83, 1996, 98 et 99, rapportant à David Hare trois nominations au Tony Award dans la catégorie Meilleure Pièce, et deux nominations pour la Meilleure Nouvelle Pièce au Laurence Olivier Award. Il réalise également d’autres projets théâtraux importants : A Map of the World, Pravda, Murmuring Judges, The Absence of War et The Vertical Hour. Il écrit aussi les scénarios de Wetherby et du téléfilm en trois volets produit par la BBC : Page Eight (2011).

    Hare est nominé deux fois, en 2013, à l’Academy Award, trois fois aux Golden Globe Award, ainsi qu’au Tony Award, et remporte un prix BAFTA, un prix du Writers Guild of America pour le meilleur scénario adapté et deux prix du Laurence Olivier Awards. Il a également été récompensé par les critiques telles que le New York Drama Critics Circle Award, et reçu le Golden Bear en 1985. Il est anobli en 1998.

    Olivier Boudon

    Je suis sorti de l’INSAS en 2008. Pendant mes études j’ai cofondé la Schieve Compagnie à l’occasion d’un travail de recherche sur Manque de Sarah Kane. L’année de ma sortie, j’ai travaillé comme assistant d’Isabelle Pousseur et de Pietro Varasso avant de mettre en scène, l’année suivante, La Chair du Maître de Danny Laferrière au Festival 4 Chemins de Port au Prince en Haïti et Les Exclus d’Elfriede Jelinek au Théâtre Varia.
    En 2012, après avoir été le regard extérieur de Lise Wittamer et Elena Perez sur Les Moutons, j’ai mis en scène Jean-Luc Piraux dans En toute inquiétude. Ce spectacle a connu un bel accueil et a largement tourné à Bruxelles et en Wallonie.
    L’année suivante, j’ai monté Cible Mouvante de Marius von Mayenburg à l’ancien Dexia Art Center, un lieu laissé à l’abandon que la ville de Bruxelles venait de racheter. Cet espace très vaste avait la particularité d’avoir toutes ces parois vitrées et d’offrir à la pièce une scénographie futuriste et adéquate au sujet de la pièce.
    Puis, en 2015, j’ai collaboré à nouveau avec Jean-Luc Piraux en le mettant en scène dans Six pieds sur terre. Ce spectacle a connu lui aussi un accueil très chaleureux et une très belle tournée est prévue en Belgique, mais aussi en France puisque la série au Théâtre des Doms pendant le Festival d’Avignon a rencontré un vif succès.
    Cette année encore, j’ai créé une version sonore de Cible Mouvante de Marius von Mayenburg. Après avoir obtenu le soutien des fonds d’aide à la création radiophonique, j’ai travaillé la pièce avec des jeunes d’une AMO (service d’aide en milieu ouvert). J’ai ainsi fait des portraits de ces jeunes dits sensibles, à travers les répétitions d’un pièce de théâtre traitant de la paranoïa et de la défiance entre générations.
    Je suis également, depuis 2014, professeur à l’INSAS.

    La Schieve Cie. - Le Schieve Projet

    Guillaume Alexandre, Olivier Boudon, Eléna Pérez et Lise Wittamer se rencontrent en 2004 à l’Insas et éprouvent rapidement le désir de travailler ensemble. Impatients de sortir du cadre scolaire, ils se lancent dans un premier travail de recherche à partir de Manque de Sarah Kane, dans un garage situé non loin de là... Sur la base de ce texte, plusieurs étapes expérimentales, avec présentations publiques, s’en suivent. Avec les mots de Sarah Kane, ils interrogent leurs rapports au texte et au public, l’instabilité de l’acteur, sa fragilité, son intimité et sa distance...
    Cette première aventure commune leur donne l’envie de poursuivre leur collaboration. Ainsi naît la Schieve Compagnie...

    Nous voulons que la Schieve soit un collectif où chacun puisse proposer ou participer à un projet, en prenant, s’il le faut, les risques d’une production fragile.

    Daniel Benoin

    Daniel Benoin a traduit de nombreuses pièces de théâtre dont The Absence of War, L’Absence de guerre de David Hare.
    Il est directeur de la Comédie de Saint-Étienne, Centre Dramatique National, de juillet 1975 à fin 2001 puis directeur du Théâtre National de Nice, CDN Nice Côte d’Azur, depuis le 1er janvier 2002. Il est aussi le fondateur de l’École Nationale d’Acteur de la Comédie de Saint-Etienne et de la Convention Théâtrale Européenne qu’il préside de 1989 à 2005.
    Il a mis en scène plus de cent spectacles en France et à l’étranger depuis 1969, des œuvres de Shakespeare au pièces de Jean-Louis Bauer, en passant par celles d’Ionesco, Thomas Bernhard, Sarah Kane ou encore Tom Stoppard.
    Parallèlement, il crée plus d’une vingtaine de mises en scène de théâtre à l’étranger (Allemagne, Belgique, Suède, Espagne…), des opéras en France, en Allemagne, en Italie, il met en scène à l’Opéra National de Corée, l’Opéra de Trieste, l’Opéra de Nice, l’Opéra de Monte-Carlo. Il réalise également pour la télévision ainsi qu’un long métrage, Bal perdu, pour le cinéma.
    Daniel Benoin a aussi écrit : Sigmarinen (France), édité par Actes Sud-Papiers.

    *** Matinée théâtrale le jeudi 20 octobre à 13h30
    Pour les groupes et spectateurs qui le souhaitent, cette représentation sera précédée d’un repas (sur réservation) à 12h30 et suivie d’une rencontre conviviale avec l’équipe artistique du spectacle.

    *** Rencontre après-spectacle
    Une rencontre conviviale entre l’équipe artistique du spectacle et le public est prévue à l’issue des représentations des mercredis 19 et 26 octobre, ainsi qu’après la matinée théâtrale. Ces rencontres sont l’occasion de poser toutes vos questions aux artistes et de prolonger ensemble la réflexion.

    *** Animation préparatoire
    La responsable du public scolaire et associatif propose de venir présenter le spectacle dans les classes et associations qui le demandent. En fonction de leur disponibilité, les artistes l’accompagneront. Exploration des thématiques et des personnages du spectacle, discussions et échanges seront au programme… Une manière vivante de se préparer à la représentation !

    *** Parcours spectacle soutenu par Promotion Théâtre
    Olivier Boudon et son équipe iront à la rencontre de groupes de jeunes ou de classes de 5e, 6e et 7e humanités pour les initier aux mécanismes des campagnes électorales à travers 2 ateliers qui encadrent la vision du spectacle :
    > 1 x 50 min. en amont (de préférence du 18 au 28 octobre) : Présentation de l’histoire de la pièce et de ses enjeux : comment se construit une campagne électorale, quelles sont les stratégies récurrentes des partis politiques (en Belgique et ailleurs), quel traitement dans les médias ? Puis débat sur la confrontation entre idéaux (quel serait l’homme politique idéal et le programme électoral parfait pour lequel nous voterions ?) et réalité de l’exercice du pouvoir.
    > 2 x 50 min. en aval (du 19 octobre au 10 novembre) : Débriefing du spectacle ; puis jeux de rôles où chaque élève devient candidat politique en campagne, présentant un discours à l’auditoire, en partant de la déclamation de discours phares de l’Histoire (« I have a dream », …) à la rédaction d’un discours propre à chacun (écriture et déclamation seront guidés par Olivier Boudon)… le processus électoral est en marche : les élèves votent pour leur candidat favoris et on tente de convaincre ses camarades de voter pour le même candidat que soi ! Une initiation ludique aux rouages de la démocratie et à la scène… politique !

    *** Dossier pédagogique

    PDF - 23.4 Mo
    Dossier Pédagogique - L’Absence de guerre

    Contact : Daphné Ansiaux - 02 242 96 89 - contact oceannord.org

    L'équipe

    Avec Didier de Neck, Lise Wittamer, Lucas Meister, Guillaume Alexandre, Renaud Garnier Fourniguet, Sophie Maillard, Laurent Staudt et Anne-Marie Loop
    Scénographie Olivier Wiame
    Création Lumière Xavier Lauwers
    Création Son Laurent Gueuning
    Costumes Carine Duarte

    David Hare et Daniel Benoin, Olivier Boudon et La Schieve Compagnie

    David Hare

    Sir David Hare est un réalisateur, scénariste, producteur de télévision et metteur en scène britannique, né le 5 juin 1947 à St Leonards-on-Sea dans le comté de Sussex de l’Est en Angleterre (Royaume-Uni). Il est connu pour ses pièces de théâtre (Skylight, L’Heure Verticale...) et ses scénarios (The Hours, The Reader).

    Il connaît son plus grand succès avec ses pièces adaptées au cinéma : Plenty avec Meryl Streep (1985), Racing Demon (1990), Skylight (1997), et Amy’s View (1998). Ces quatre pièces sont jouées à Broadway en 1982 et 83, 1996, 98 et 99, rapportant à David Hare trois nominations au Tony Award dans la catégorie Meilleure Pièce, et deux nominations pour la Meilleure Nouvelle Pièce au Laurence Olivier Award. Il réalise également d’autres projets théâtraux importants : A Map of the World, Pravda, Murmuring Judges, The Absence of War et The Vertical Hour. Il écrit aussi les scénarios de Wetherby et du téléfilm en trois volets produit par la BBC : Page Eight (2011).

    Hare est nominé deux fois, en 2013, à l’Academy Award, trois fois aux Golden Globe Award, ainsi qu’au Tony Award, et remporte un prix BAFTA, un prix du Writers Guild of America pour le meilleur scénario adapté et deux prix du Laurence Olivier Awards. Il a également été récompensé par les critiques telles que le New York Drama Critics Circle Award, et reçu le Golden Bear en 1985. Il est anobli en 1998.

    Olivier Boudon

    Je suis sorti de l’INSAS en 2008. Pendant mes études j’ai cofondé la Schieve Compagnie à l’occasion d’un travail de recherche sur Manque de Sarah Kane. L’année de ma sortie, j’ai travaillé comme assistant d’Isabelle Pousseur et de Pietro Varasso avant de mettre en scène, l’année suivante, La Chair du Maître de Danny Laferrière au Festival 4 Chemins de Port au Prince en Haïti et Les Exclus d’Elfriede Jelinek au Théâtre Varia.
    En 2012, après avoir été le regard extérieur de Lise Wittamer et Elena Perez sur Les Moutons, j’ai mis en scène Jean-Luc Piraux dans En toute inquiétude. Ce spectacle a connu un bel accueil et a largement tourné à Bruxelles et en Wallonie.
    L’année suivante, j’ai monté Cible Mouvante de Marius von Mayenburg à l’ancien Dexia Art Center, un lieu laissé à l’abandon que la ville de Bruxelles venait de racheter. Cet espace très vaste avait la particularité d’avoir toutes ces parois vitrées et d’offrir à la pièce une scénographie futuriste et adéquate au sujet de la pièce.
    Puis, en 2015, j’ai collaboré à nouveau avec Jean-Luc Piraux en le mettant en scène dans Six pieds sur terre. Ce spectacle a connu lui aussi un accueil très chaleureux et une très belle tournée est prévue en Belgique, mais aussi en France puisque la série au Théâtre des Doms pendant le Festival d’Avignon a rencontré un vif succès.
    Cette année encore, j’ai créé une version sonore de Cible Mouvante de Marius von Mayenburg. Après avoir obtenu le soutien des fonds d’aide à la création radiophonique, j’ai travaillé la pièce avec des jeunes d’une AMO (service d’aide en milieu ouvert). J’ai ainsi fait des portraits de ces jeunes dits sensibles, à travers les répétitions d’un pièce de théâtre traitant de la paranoïa et de la défiance entre générations.
    Je suis également, depuis 2014, professeur à l’INSAS.

    La Schieve Cie. - Le Schieve Projet

    Guillaume Alexandre, Olivier Boudon, Eléna Pérez et Lise Wittamer se rencontrent en 2004 à l’Insas et éprouvent rapidement le désir de travailler ensemble. Impatients de sortir du cadre scolaire, ils se lancent dans un premier travail de recherche à partir de Manque de Sarah Kane, dans un garage situé non loin de là... Sur la base de ce texte, plusieurs étapes expérimentales, avec présentations publiques, s’en suivent. Avec les mots de Sarah Kane, ils interrogent leurs rapports au texte et au public, l’instabilité de l’acteur, sa fragilité, son intimité et sa distance...
    Cette première aventure commune leur donne l’envie de poursuivre leur collaboration. Ainsi naît la Schieve Compagnie...

    Nous voulons que la Schieve soit un collectif où chacun puisse proposer ou participer à un projet, en prenant, s’il le faut, les risques d’une production fragile.

    Daniel Benoin

    Daniel Benoin a traduit de nombreuses pièces de théâtre dont The Absence of War, L’Absence de guerre de David Hare.
    Il est directeur de la Comédie de Saint-Étienne, Centre Dramatique National, de juillet 1975 à fin 2001 puis directeur du Théâtre National de Nice, CDN Nice Côte d’Azur, depuis le 1er janvier 2002. Il est aussi le fondateur de l’École Nationale d’Acteur de la Comédie de Saint-Etienne et de la Convention Théâtrale Européenne qu’il préside de 1989 à 2005.
    Il a mis en scène plus de cent spectacles en France et à l’étranger depuis 1969, des œuvres de Shakespeare au pièces de Jean-Louis Bauer, en passant par celles d’Ionesco, Thomas Bernhard, Sarah Kane ou encore Tom Stoppard.
    Parallèlement, il crée plus d’une vingtaine de mises en scène de théâtre à l’étranger (Allemagne, Belgique, Suède, Espagne…), des opéras en France, en Allemagne, en Italie, il met en scène à l’Opéra National de Corée, l’Opéra de Trieste, l’Opéra de Nice, l’Opéra de Monte-Carlo. Il réalise également pour la télévision ainsi qu’un long métrage, Bal perdu, pour le cinéma.
    Daniel Benoin a aussi écrit : Sigmarinen (France), édité par Actes Sud-Papiers.

    Les à-côtés

    *** Matinée théâtrale le jeudi 20 octobre à 13h30
    Pour les groupes et spectateurs qui le souhaitent, cette représentation sera précédée d’un repas (sur réservation) à 12h30 et suivie d’une rencontre conviviale avec l’équipe artistique du spectacle.

    *** Rencontre après-spectacle
    Une rencontre conviviale entre l’équipe artistique du spectacle et le public est prévue à l’issue des représentations des mercredis 19 et 26 octobre, ainsi qu’après la matinée théâtrale. Ces rencontres sont l’occasion de poser toutes vos questions aux artistes et de prolonger ensemble la réflexion.

    *** Animation préparatoire
    La responsable du public scolaire et associatif propose de venir présenter le spectacle dans les classes et associations qui le demandent. En fonction de leur disponibilité, les artistes l’accompagneront. Exploration des thématiques et des personnages du spectacle, discussions et échanges seront au programme… Une manière vivante de se préparer à la représentation !

    *** Parcours spectacle soutenu par Promotion Théâtre
    Olivier Boudon et son équipe iront à la rencontre de groupes de jeunes ou de classes de 5e, 6e et 7e humanités pour les initier aux mécanismes des campagnes électorales à travers 2 ateliers qui encadrent la vision du spectacle :
    > 1 x 50 min. en amont (de préférence du 18 au 28 octobre) : Présentation de l’histoire de la pièce et de ses enjeux : comment se construit une campagne électorale, quelles sont les stratégies récurrentes des partis politiques (en Belgique et ailleurs), quel traitement dans les médias ? Puis débat sur la confrontation entre idéaux (quel serait l’homme politique idéal et le programme électoral parfait pour lequel nous voterions ?) et réalité de l’exercice du pouvoir.
    > 2 x 50 min. en aval (du 19 octobre au 10 novembre) : Débriefing du spectacle ; puis jeux de rôles où chaque élève devient candidat politique en campagne, présentant un discours à l’auditoire, en partant de la déclamation de discours phares de l’Histoire (« I have a dream », …) à la rédaction d’un discours propre à chacun (écriture et déclamation seront guidés par Olivier Boudon)… le processus électoral est en marche : les élèves votent pour leur candidat favoris et on tente de convaincre ses camarades de voter pour le même candidat que soi ! Une initiation ludique aux rouages de la démocratie et à la scène… politique !

    *** Dossier pédagogique

    PDF - 23.4 Mo
    Dossier Pédagogique - L’Absence de guerre

    Contact : Daphné Ansiaux - 02 242 96 89 - contact oceannord.org

    Images
    La presse

    Une production de la Schieve Compagnie. Réalisé avec l’aide du Ministère de la Culture de la FWB - Service du Théâtre. Avec le soutien de la Commission communautaire française de la Région bruxelloise / Fonds d’Acteurs. Un accueil en résidence du Théâtre Océan Nord.
    L’Auteur est représenté dans les pays francophones européens par Renauld & Richardson, Paris (info paris-mcr.com), en accord avec l’Agence Casarotto Ramsay & Associates Ltd, Londres.

    Nouvelles

    CONFERENCE DE PRESSE sur l’avenir du Théâtre Océan Nord - lundi 24 à 11h.
    Le Théâtre Océan Nord a organisé une conférence de presse lors de laquelle il a rendu compte de sa situation actuelle et présenté les grandes lignes de son dossier de demande de renouvellement de contrat-programme.
    Nous sommes très heureux d’avoir pu vous compter (et vous étiez nombreux !) parmi nous en ce lundi 24 avril. Isabelle Pousseur, des membres du Conseil d’administration et certains artistes, ont expliqué concrètement les enjeux de ce qui se présente comme un tournant essentiel dans l’histoire de notre théâtre. Vous trouverez bientôt ici et sur notre page facebook la captation de cet événement ainsi que d’autres retours. Merci encore à vous d’être venus nous écouter et soutenir notre projet.

    Les 20 et 21 mai prochains aura lieu le week-end GRAINS DE FOLIE !!!
    Le Théâtre Océan Nord entretient depuis toujours des liens avec les questions de santé mentale, tant dans le travail de création théâtral que par les relations nouées avec de nombreuses associations dédiées à ces questions. Ce week-end, dont la programmation est en cours, comptera, entre autres, quatre événements : la reprise de la fiction documentaire sonore Les Petits Princes de Brice Cannavo avec les jeunes et le personnel de La Porte Ouverte de Blicquy, les spectacles Carte d’identité du Créahm de Liège et Rencontres et moi du Créahm de Bruxelles. Le weekend se clôturera en musique, avec un concert de la schaerbeekoise Chorale Van de Trinette.
    Le programme complet sera très prochainement visible ici !
    Retrouvons-nous en mai !

    Découvrez ici les vidéos des stages de Carnaval et de Pâques MA MAISON AMBULANTE, stage de théâtre à destination d’enfants du quartier en partenariat avec les Amis d’Aladdin.

    Le JOURNAL 76 d’Océan Nord est en ligne ! Retrouvez l’interview et le portrait de Jean-Baptiste Delcourt par Laurent Ancion, un nouvel édito signé par Isabelle Pousseur et Christian Machiels sur l’avenir du Théâtre Océan Nord, entre autres nouvelles, ici !

    Si vous ne les avez pas encore lus, le JOURNAL 75 et le JOURNAL 74 sont disponibles sur les liens.

    L’AVENIR DES ARTS DE LA SCENE. Réécoutez Isabelle Pousseur, Estelle Spoto et Jean-Michel Van den Eeyden répondre à Fabienne Vande Meerssche dans le Forum de Midi Première du 12 décembre dernier.

    Découvrez la RENCONTRE-DEBAT AVEC LES REPRESENTANTS DES PARTIS POLITIQUES : Ecolo, MR, PS, PTB et CDH, dans le cadre des rencontres après spectacle de la série de L’Absence de guerre de David Hare, mise en scène d’Olivier Boudon. Enregistrée le 26 octobre 2016 et visible sur notre page facebook.

    Un nouvel ATELIER-THEATRE pour amateurs de tous âges a commencé au Théâtre Océan Nord en novembre 2016 !! Cliquez sur le lien pour en savoir plus !

    • Théâtre Océan Nord
    • Rue Vandeweyer 63
    • Schaerbeek
    • Bruxelles, 1030
    • Reservation: 02/2167555
    • Administration: 02/2429689
    • Tarif plein: 12 euros
    • Tarif réduit (chômeur, sénior): 7,5
    • Tarif hyper réduit : 5 euros
    • Participation à Article 27 et Arscène 50
    PNG - 4.5 ko

    Le Théâtre Océan Nord est subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles- Service du Théâtre. Il reçoit en outre l’aide de la COCOF - Service de la Culture

    Newsletter

    ×