×

"Notre tâche (ou bien tout le reste sera pure statistique et affaire d’ordinateur) est de travailler à la différence." Heiner Müller

Vous êtes sur le Blog du Théâtre Océan Nord.
Ce dernier vous fera découvrir la vie interne du théâtre, ses secrets, ce que vous ne verrez nulle part ailleurs !
N’hésitez pas à nous laisser des commentaires, cette plate-forme est interactive :-)

Initiation aux démarches théâtrales contemporaines pour les professeurs

5 septembre 2013

Soucieux de permettre aux professeurs de s’initier de façon pratique aux démarches théâtrales contemporaines,

le Théâtre du Rideau de Bruxelles propose pour la troisième année une formation continue dans le cadre de l’I.F.C. (Institut de la Formation en cours de Carrière).

PROGRAMME

Encadrée par des metteurs en scène/pédagogues reconnus, cette formation propose, par une approche pratique et concrète, des outils permettant de comprendre les codes et conventions à l’oeuvre dans les démarches théâtrales contemporaines.

1) Des exercices pratiques mettront en jeu le corps et la parole.

2) Une réflexion sur différents concepts essentiels aux démarches théâtrales contemporaines sera menée :

- Le rapport scène/salle,

- le statut de l’acteur et son rapport au spectateur,

- la fragilité et le trouble qui peuvent naître de la relation entre acteurs et spectateurs,

- les oppositions intime/collectif, politique/poétique, épique/dramatique.

3) Des outils pratiques permettront de préparer de la façon la plus concrète possible les étudiants à la rencontre avec une grande diversité de spectacles contemporains.

OÙ & QUAND ?

Cette formation est organisée sur 2 journées consécutives à Bruxelles. Trois modules, indépendants les uns des autres, sont organisés cette année

- 13 & 14 janvier 2014 avec Michael Delaunoy, directeur du Rideau de Bruxelles et metteur en scène

- 10 & 11 février 2014 avec Frédéric Dussenne, artiste associé et metteur en scène

- 31 mars & 1er avril 2014 avec Christophe Sermet, artiste associé et metteur en scène

POUR QUI ?

Professeurs de français et d’arts d’expression au 3e degré

TARIF

Formation offerte dans le cadre de l’I.F.C.

INFORMATIONS

Gregory Marchetti | 02 737 16 02 | educatif rideaudebruxelles.be

INSCRIPTIONS

Sur le site de l’ I.F.C.

http://www.ifc.cfwb.be/

 


Les 3ème année de l’Athenée Royal Alfred Verwee en VIP au TON

28 mars 2013

Le jeudi 8 mars 2003, le Théâtre Océan Nord accueillait les 3ème année de l’Athénée Royal Alfred Verwee. Nadège, notre chargée des relations avec le public associatif et scolaire, leur avait préparé un accueil chalereuse. Une animation riche et dynamique leur avait spécifiquement été concoctée.

Le temps d’une matinée, nos hôtes ont déambulé au travers des coins et des recoins du théâtre (salle de spectacle, coulisses, salles de répétition, l’atelier, la salle des costumes ...). Ils ont rencontré les professionnels du TON et ont pu mieux comprendre les métiers du secteur théâtral. Le visionnement de vidéos leur a aussi permis de découvrir l’histoire du Théâtre Océan Nord et de mieux saisir ses orientations artistiques.

La metteure en scène Guillemette Laurent a ensuite rejoint le groupe pour lui présenter son dernier spectacle "Projet Ibsen, première partie : Le Fond des mers". L’artiste a expliqué son processus de création. Cette discussion a suscité de nombreux questionnements et échanges, notamment au sujet de la nudité au Théâtre. La lecture de différents fragments de la pièce par les 3ème année a cloturé cette matinée intense.

Professeurs et élèves semblaient heureux de leur expérience en notre compagnie.

Pour sa part, Nadège était enthousiaste. Elle a souligné la réceptivité, l’ouverture et la curiosité de nos visiteurs. Les 3ème année de l’Athénée Royal Alfred Verwee, vous revenez quand vous voulez !!!

 

[gallery ids="1018,1019,1020,1021,1022,1023,1024,1025,1026"]
Emmanuel BOUTON


Pourquoi partent-ils au risque de leur vie ?

29 janvier 2013

Du 15 au 26 janvier 2013, se jouait "Le mouton et la baleine" d’Ahmed Ghazali, mis en scène par Jasmina Douieb au Théâtre Océan Nord. Chaque soir, ce spectacle poétique questionnait notamment les causes des migrations clandestines et de l’exil ainsi que certains enjeux de la mondialisation. Pour tenter d’éclairer les questionnements soulevés par ce spectacle, amorcer des réflexions et susciter des échanges, le Théâtre Océan Nord avait programmé une journée-rencontre le 19 janvier 2013.

JPEG - 235.7 ko
Photo JR Mouton & baleine - blog

Cet événement fut introduit par le documentaire de Jawad Rhalib "Brûler, disaient-ils ou les raisons de la colère". Le réalisateur y questionne les raisons et les motivations de l’exil au travers du regard de passeurs, de clandestins, de mères ou encore d’enfants des rues. Les témoignages présentés ont directement touché les participants de la journée rencontre.

Une table ronde a ensuite permis d’entendre des témoignages directs de migrants mais aussi d’écouter des réflexions macro-politiques sur les relations Nord-Sud. Divers intervenants se sont succédés : Anne Morelli (directrice du centre interdisciplinaire des religions et de la laïcité de l’ULB et spécialiste en histoire des religions et des minorités) surpris l’audience par son point de vue décalé, Rabah Kaddouri (formateur au Centre Bruxellois d’Action Interculturelle et animateur radio pour l’émission "Diversité en scène") distribua la parole avec tact, Jasmina Douieb (metteure en scène du spectacle "Le Mouton et la baleine") partagea son point de vue d’artiste sur le sujet, Els Rochette (directrice de Globe Aroma) valorisa la dignité des migrants et rappela la nécessité de leur réserver un accueil chaleureux, les précieux témoignages de Takei Keita et de Bhelly Bompolonga (primo arrivants et musiciens-comédiens dans "Le mouton et la baleine") rappelèrent, quant à eux, l’importance de garantir une éducation à tou(te)s. Tous insistèrent sur la nécessité de permettre à tout un chacun à pouvoir cirucler librement.

JPEG - 84.9 ko
photo journée rencontre - blog

Directement après, "La recherche de l’Eldorado" a été présenté par les musiciens du "Mouton et de la baleine" devant un public réceptif et enthousiaste. Ce concert en étonna plus d’un de par les sons originaux joués par ce groupe d’artistes inspirés par des univers musicaux hétéroclites.

Le specacle "Le Mouton et la baleine" a cloturé la journée-rencontre devant une salle comble et émue.


Les Tanneurs - Médiation Culturelle : effet de mode, mission ou nécéssité ?

16 janvier 2013

Le Théâtre Océan Nord COMMUNIQUE :

JPEG - 133.8 ko
visuel+titre

A l’occasion de la parution du livre Jeux d’écriture aux éditions du Cerisier, le Théâtre Les Tanneurs organise une journée de réflexion sur la médiation culturelle au sein d’un théâtre. Celle-ci se déroulera le 4 février de 10h à 18h : 10h-13h -> Un théâtre, un quartier & 14h-18h -> Débats et tables rondes

Pour plus d’information, visitez la page consacrée au programme de la journée.

Coupon d’inscription


Les suites de la manifestation de ce 20 novembre 2012 organisée en protestation aux coupes budgétaires annoncées dans le secteur des arts de la scène

22 novembre 2012

Communiqué du Conseildead suite aux propositions de la Ministre Laanan :

JPEG - 4.9 ko
conseildead

Lors de la manifestation de ce 20 novembre, la Ministre Fadila Laanan a reçu les membres du Conseildead (groupe d’artistes à l’initiative de la pétition qui a rassemblé à ce jour plus de 9000 signatures et organisateur de ladite manifestation) ainsi que des représentants de la danse et des musiques non-classiques pour leur présenter ses propositions concernant les coupes budgétaires annoncées dans le secteur des arts de la scène (théâtre, musique, danse).

Il nous est d’abord proposé de maintenir le budget des aides aux projets théâtraux à son niveau ajusté de 2012 : 1.130.000€. Nous contestons le maintien d’un budget dit « ajusté », soit un manque à gagner de 169.000€ par rapport aux sommes restées non indexées depuis 2000. Le secteur fait des efforts depuis 12 ans.
La Ministre nous explique ensuite que l’ajustement du budget du CAPT suppose, du même coup, de dégager sur d’autres postes une somme de 430.000€. La Ministre propose ainsi, pour commencer, une coupe de 65 000 euros dans le budget affecté à la promotion, la recherche, et la diffusion théâtrale. Nous nous bornons à indiquer qu’il s’agirait là, évidemment, d’une mesure contreproductive pour notre secteur. Quant à la suppression de l’opération du 27 septembre, c’est évidemment supprimer une occasion précieuse d’élargir l’accès aux théâtres à des publics qui en sont d’habitude éloignés.

Les coupes supplémentaires dans les aides à l’équipement ne sont, elles non plus, pas souhaitables. Nous attirons l’attention sur le fait qu’une telle mesure aurait une fois de plus pour conséquence insidieuse la réduction encore accrue des budgets allouables par les théâtres à la part artistique.
Enfin, la proposition de soumettre le restant de l’effort à consentir à une concertation CAPT/CAD nous paraît inappropriée. Nous contestons vivement que ces sommes soient retirées au secteur, dont les efforts budgétaires sont déjà suffisamment conséquents du fait de leur non-indexation répétée depuis 2000 pour le CAPT et depuis 2009 pour les conventions et contrats-programmes, ce qui équivaut à un plan d’austérité inscrit dans la structure même du financement du secteur.
Ce très rapide exposé montre que les mesures proposées ne sont ni acceptables ni souhaitables. C’est pourquoi nous les refusons.

Nous avons constaté un décalage réel entre la proposition de la ministre et l’état d’esprit du secteur dans son entier lors de la manifestation. La colère, la frustration et le sentiment d’abandon ne nous semblent pas avoir pas été entendus au travers de cette proposition de simple partage des coupes budgétaires.
Nous sommes conscients que la Ministre doit faire face à des instructions budgétaires qui émanent du gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles dans son ensemble, et qu’elle n’a pas les moyens de répondre seule à ces revendications élargies.

C’est pourquoi, devant l’impossibilité de la Ministre à soutenir les intérêts du secteur culturel auprès du gouvernement (ce qu’elle nous a signifié lors de notre rencontre), nous en appelons à ce que l’ensemble de la profession soit entendu par le gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles en la personne de son Ministre Président. Nous n’avons pas vocation à exprimer seuls la colère d’un secteur tout entier. Nous invitons donc instamment le CAPT, le CAD, la CPEPAS, la CONPEAS, l’Unions des Artistes, l’ATPS, la CGSP-Culture, la Setca-Culture, l’ASPROPRO, la SACD, la SABAM, la CTEJ, la RAC, la FAR, le Conseil de la danse et les conseils d’avis du secteur de la musique, ainsi que l’ensemble des opérateurs, conventionnés ou non, et tous les groupes organisés, à prendre position et à se joindre à cette interpellation.

Cette vague, sans précédent depuis dix ans, doit se poursuivre. Conseildead appelle en conséquence chacun, à chaque niveau, à prendre ses responsabilités. La mobilisation continue !

Xavier Flament interroge Myriam Saduis à ce sujet dans Le Soir du 21 novembre


Soutenir le projet LA PETITE FILLE ? Rien de plus facile !

18 octobre 2012

Soutenez cette création et devenez KISSBANKERS !

Toutes les infos via http://www.kisskissbankbank.com/la-petite-fille--2

Ainsi :

— > pour 5 euros, recevez les plus chaleureuses bises belges de toute l’équipe du spectacle !

— > pour 10 euros, recevez une carte de la Grand-Place de Bruxelles, dédicacée par l’équipe + contrepartie précédente !

— > pour 20 euros, une invitation à l’une des représentations au Théâtre Océan Nord + contreparties précédentes !

— > pour 40 euros, une photo de famille d’un des comédiens (au choix :)), dédicacée + contreparties précédentes !

— > pour 100 euros, pendant un mois, toutes les semaines, le rêve d’un des comédiens (au choix :)), vous sera envoyé + une petite bière belge à boire en compagnie de l’équipe après le spectacle + contreparties précédentes !

— > pour 500 euros, Invité d’honneur du Collectif (= un pass personnel illimité pour assister aux spectacles du collectif) + une affiche dédicacée du spectacle "La petite fille" + Un cornet de frites belges sur la Grand-Place de Bruxelles + Contreparties précédentes !

Déjà 10 kissbankers ! ne tradez pas à les rejoindre ;-)

JPEG - 152.6 ko
PF JPEG LIGHT

Les photos de le présentation de saison / 10 septembre 2012

21 septembre 2012

Et voici qqs petits souvenirs de notre ouverture de saison en compagnie de nos artistes.
Merci Michel Boermans pour ces photos !

JPEG - 3.1 Mo
L1002082
JPEG - 754 ko
L1002087 L
JPEG - 561.9 ko
L1002094L
JPEG - 920.5 ko
L1002103 L
JPEG - 570.7 ko
L1002104 L
JPEG - 1.8 Mo
L1002099L

Projet européen PROSPERO / Théâtre de la Place / 26 > 29/09

13 septembre 2012

Le Théâtre Océan Nord COMMUNIQUE :

Le colloque organisé par le Théâtre de la Place et l’Université de Liège du 26/09 au 29/09 clôture le projet européen PROSPERO, qui réunit six grands théâtres dans un réseau de coopération culturelle. Il a pour sujet le théâtre et ses publics et sera composé de trois journées de recherches menées par différents artistes et chercheurs internationaux.
Ce colloque sera également ponctué de trois performances :

Acteur, ton nom n’est pas exact de Romeo Castellucci /// 27 > 29/09 (18h / 19h / 20h / 21h / 22h, Hôtel de Ville)
Cuidades paralelas de Stefan Kaegi /// 27/09 (19h, Manège de la Caserne Fonck)
Enzo & Nico : E Viva Mexico ! de Massimo Furlan /// 29/09 (20h, Stade du Standard de Liège)

Pour plus d’informations : http://www.theatredelaplace.be/fr_FR/colloque-prospero.html

JPEG - 122.3 ko
image001


Nouvelles

Depuis le mois de mai dernier, le Théâtre Océan Nord est partenaire du label United Stages, une initiative de plusieurs acteurs du monde culturel belge (francophone et néerlandophone) qui s’engagent à mener des actions de solidarité au profit des demandeurs d’asile, des réfugiés et des sans-papiers. Par des récoltes de fonds, des opérations de sensibilisation de nos publics et des initiatives citoyennes, nous souhaitons utiliser toutes les forces vives des arts vivants pour porter un changement positif. C’est dans ce cadre que nous organisons, à l’occasion des représentations du spectacle Nos gestes quotidiens ne sont que déclarations d’amour enflamées, une RECOLTE DE FONDS au profit de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés. Nous proposons donc à nos spectateurs qui le souhaitent de payer leur entrée au spectacle à concurrence de 5, 10 ou 15 euros. Une urne à la billetterie vous permettra de déposer votre don. Merci pour votre générosité envers les plus démunis.

Les habitants du quartier se mobilisent pour notre théâtre !! Ils ont lancé une PÉTITION adressée au cabinet de la ministre Alda Greoli pour l’inviter à soutenir notre institution et ainsi préserver son rôle de cohésion sociale dans le quartier ! Vous voulez, vous aussi, signer cette pétition, cliquez-ici !.

Bravo à tous les gagnats des PRIX DE LA CRITIQUE 2017 et en particulier à Jasmina Douieb qui a remporté le prix de Meilleure mise en scène avec Taking Care of Baby.

Isabelle Pousseur était, cet été, l’invitée de David Courier sur BX1 dans son émission COURRIER RECOMMANDE. Découvrez la vidéo ici.

MAGIC KIDS était de retour cet été du 10 au 14 juillet avec un stage de théâtre et vidéo pour les enfants de 6 à 13 ans. Cliquez-ici pour découvrir la vidéo réalisée avec et par les enfants durant cette semaine de stage.

  • Théâtre Océan Nord
  • Rue Vandeweyer 63
  • Schaerbeek
  • Bruxelles, 1030
  • Reservation: 02/2167555
  • Administration: 02/2429689
  • Tarif plein: 12 euros
  • Tarif réduit (chômeur, sénior): 7,5
  • Tarif hyper réduit : 5 euros
  • Participation à Article 27 et Arscène 50
PNG - 4.5 ko

Le Théâtre Océan Nord est subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles- Service du Théâtre. Il reçoit en outre l’aide de la COCOF - Service de la Culture

Newsletter

×